Phémina 2020

Isabelle CHAPUIS

Notre invitée d’honneur féminin exposera ses œuvres à la salle des fêtes du Théâtre Municipal, 9 rue Dénecourt, Fontainebleau.

"En recherche constante de transformations intérieures, je plonge avec délectation dans les matières organiques où toute métamorphose peut s’opérer. L’expression artistique m’apparait comme un fil d’Ariane que je déroule pour être au plus proche des hommes et des femmes que je photographie; ces rencontres m’aiguillent vers ma propre essence. Je mets en scène un dialogue sensible entre la peau et ces matières soigneusement choisies afin de servir l’émotion, motrice de ma démarche créative. L’humain se situe au cœur de mon travail, l’épiderme devient alors une texture vibrante et le support d’une narration, le corps, un révélateur de notre rapport à l’intime et une dimension de notre identité.

Diplômée de l’ESAG-Penninghen en arts graphiques (2005), je voulais conforter mes études par des expériences vraiment personnelles. Deux années durant, de longs séjours en Asie et au Moyen-Orient m’ont permis de me confronter à d’autres réalités. Tandis que j’optais résolument pour la photographie, mon regard s’est orienté vers des créations conjuguant le portrait et la mise en scène. De retour à Paris, je remporte le Prix Picto en 2010. En 2011, j’intègre l’agence de photographes LN’B. Un an plus tard, ma série Barbapapa primée par la Bourse du Talent Mode est exposée à la Bibliothèque nationale de France François Mitterrand qui l’intègre dans son fonds photographique. J’ai alors commencé à collaborer avec différents magazines, tels que Le Monde Magazine, Citizen K, Paulette, OOB, etc.

Mon travail est régulièrement exposé dans les galeries et institutions, notamment à la galerie Bettina à Paris, au Centre d’Art Contemporain du Château des Adhémar à Montélimar ou à l’Espace Snap aux Etats-Unis. En Asie, à la Galerie Paris 1839 à Hong Kong et en Chine où j’ai exposé au sein du mois Franco-Chinois de l’environnement dans 5 grandes villes : Beijing, Changsha, Guangzhou, Shenzhen et Dalian.

Depuis décembre 2016, ma série Rituels est entrée dans la collection permanente du Grand Musée du Parfum à Paris. En 2017, en partenariat avec Barter, les Hôtels Pullman, me demandent de réaliser une création (Loreley) sur leur univers, afin d’intégrer leur collection d’art contemporain. Aussi ils ouvrent des espaces d’expositions : l’Artist Playground; où mes photographies sont présentées dans dix hôtels Pullman de France. En septembre 2018, j’ai présenté une installation au Palais Galliera, musée de la mode de Paris. Invitée en résidence pour la 9ème édition du festival Planche(s) Contact, j’exposais ma nouvelle série, ANITYA, à Deauville." Isabelle Chapuis

En savoir plus sur Isabelle Chapuis :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :