Festival Phémina

En 2017, nous lancions la première édition du Phémina Photo Festival, un événement consacré à la place des femmes dans la photographie, avec déjà un trentaine d’exposants de qualité…

Le monde de la photographie est largement dominé par les hommes. Qu’il s’agisse du monde de la mode, du journalisme, de la nature ou du portrait, les femmes photographes restent marginales et encore peu connues du publique. Parallèlement, la femme est l’un des sujets récurant des photographes qui ne cessent d’en explorer les différentes dimensions. Fort de ce constat, Fabrice Milochau a imaginé le principe d’une exposition photographique qui mette la femme et la condition féminine en avant. D’une part pour mettre en lumière les nombreuses femmes photographes de talent, d’autre part pour tenter d’illustrer l’incroyable diversité de la femme en tant que sujet photographique.

Le festival Phémina est un évènement artistique et culturel original qui montre l’étendu et la diversité d’une production photographique particulière : celle des femmes photographes et celle des femmes photographiées.

Les grands sujets comme la mode, le reportage sociétale, le photo-journalisme, le portrait, le glamour ou le nu artistique étaient représentés dès la première édition. Le festival Phémina ne se positionne pas sur un registre « féministe » au sens politique du terme. Il ne s’agit pas d’un événement militant, mais d’une manifestation artistique. Tous les registres de photos y sont admis, en dehors de la pornographie et de la violence.

Le festival Phémina a vocation à devenir l’un des rendez-vous culturels majeurs du Sud Seine et Marne.

Les femmes exposantes peuvent présenter tous thèmes photographiques, les hommes uniquement des thèmes où la femme est représentée sur l’image. Cette mixité d’exposants est l’une des grandes originalités de Phémina : opposer les sexes ou créer un espace uniquement réservé aux femmes ne nous semble pas une solution efficace pour plaider en faveur d’un plus grand équilibre entre tous les photographes. Nous pensons que la cohabitation des regards est justement l’une des clefs pour que le regard masculin évolue et que la sensibilité de chacun(e) apporte quelque chose à l’autre.

Chaque année, le festival met en avant un photographe et une photographe en particulier, au titre d’invités d’honneur. Il s’agit de rendre hommage à deux auteurs de grand talent qui symbolisent par leur travail toute la richesse de la production photographique liée aux femmes.

Mais le festival ne se limite pas aux seules photographies exposées. Phémina propose donc une série d’évènements et d’animations en parallèle des pôles d’exposition. Une façon de donner la parole aux photographes, mais aussi d’offrir différents axes de communication autour de la thématique féminine. Conférences, ateliers techniques, animations artistiques viennent ainsi compléter les expositions.

Avec une moyenne de 7 images par exposant, les premières éditions du festival Phémina proposaient déjà plusieurs centaines de photographies : environ 50 exposants et 2 000 visiteurs sont venus profiter des expositions 2017 et 2018, un score encourageant !